Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Entre mémoire et promesse. Lecture de Ferrements.

Le recueil Ferrements, tout entier adossé à la mémoire de l’esclavage, s’ordonne autour de cette expérience limite de dépossession, d’oppression et de négation de l’humain et du chaos spatial et temporel qu’elle a engendré. Une exploration d’un cas limite de désorientation. Un tête à tête avec cette réalité monstrueuse de l’esclavage qui détermine les enjeux de ce recueil et en considération duquel il prend sens et direction. L’écriture césairienne expose le fond de la mémoire, selon une logique du jaillissement onirique qui devient le principe de croissance et de fixation de la parole. Cette écriture de part en part tendue par la mémoire de l’esclavage est aussi tendue hors de l’horreur historique, tendue vers le contrôle et la prise de possession d’un destin dans l’Histoire. La présente communication essayera de montrer que l‘écriture de ce recueil procède par creusement et réitération d’un nombre restreint de mots clés et de motifs récurrents qui se croisent et se complexifient, tissent des liens et manifestent un univers obsessionnel. Elle se développera autour de trois axes : 1. La scénographie du cauchemar et ses figures 2. Une dialectique de la résistance inscrite, à l’état matriciel, dans le concret de l’expérience et du sensible. 3. Un temps de préfiguration et d’annonce qui est intimation à se réorienter et à trouver sa voie dans l’Histoire.


Auteur(s) : Mamadou BA
Pages : 15 à 26
Année de publication : 2014
Revue : Présence africaine
N° de volume : 189
Type : Article
Mise en ligne par : BA Mamadou