Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

La question des rapports entre valeurs sociétales et citoyenneté au Sénégal

: Le Sénégal ayant connu la domination coloniale, l’impérialisme occidental et arabe, a comme préoccupation majeure la gestion convenable des rapports entre les valeurs sociétales traditionnelles et la citoyenneté. En effet, l’introduction de la « citoyenneté », concept issu de l’Occident, dans le processus de réalisation de l’homo senegalensis, a profondément bouleversé le tissu social qui fonctionnait selon les logiques des valeurs traditionnelles. Dans ce travail, il s’agit de questionner les rapports qu’entretient la citoyenneté avec les valeurs sociétales qui constituent l’ensemble des normes, des règles, des principes fondamentaux de la vie des membres d’une communauté ayant un héritage commun en partage. Elles s’inscrivent dans la diversité ethnique alors que la citoyenneté, en transcendant les disparités, se fonde sur le principe selon lequel l’homme accompli, c’est le citoyen. Dès lors, leur coexistence se heurte à un obstacle d’ordre paradigmatique qui génère des rapports conflictuels. Ainsi, l’harmonie au sein de la république peut se réaliser par une dialectique des rapports entre ces entités. Car, sans les valeurs sociétales, la citoyenneté est vide ; sans accommodement aux logiques citoyennes, les valeurs sociétales traditionnelles sont appelées à disparaître, et c’est par une éducation convenable que les populations gagnent à être sensibilisées sur cette question.


Auteur(s) : Cheikh Moctar BA
Pages : 209-232
Année de publication : 2016
Revue : REVUE DE SOCIOLOGIE, D’ANTHROPOLOGIE ET DE PSYCHOLOGIE (RSAP)
N° de volume : N° 7
Type : Article
Mise en ligne par : BA Cheikh Moctar