Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Développement d’une matrice ethylcellulose/eudragit® pour la libération contrôlée et continue du phénobarbita

DEVELOPPEMENT D’UNE MATRICE ETHYLCELLULOSE/EUDRAGIT® POUR LA LIBERATION CONTROLEE ET CONTINUE DU PHENOBARBITAL Résumé Introduction : Nous nous sommes intéressés au développement d’une matrice Ethylcellulose/Eudragit pour la libération continue et contrôlée du phénobarbital. Matériel et méthodes : Le choix de l’Ethylcellulose et de l’Eudragit® RS 100 comme excipients principaux est justifié par le fait que ces derniers, permettent de modifier la libération des principes actifs. Comme plastifiant nous avons utilisé le dibutylphthalate, le principe actif étant le phénobarbital utilisé dans le traitement de l’épilepsie et de la dépression. Nous avons élaboré deux matrices Ethylcellulose/Eudragit dans les rapports 1:1 et 2:1, contenant différentes proportions de phénobarbital.L’étude de la libération du phénobarbital a été réalisée dans de l’eau distillée à la température ambiante à l’aide d’un spectrophotomètre UV-visible (modèle 1371) à une longueur d’onde de 235 nm. Résultats. Ils ont montré que les quantités libérées dépendent du rapport Ethylcellulose/Eudragit® et de la charge initiale en phénobarbital. Les résultats ont aussi montré que les profils de libération suivent une cinétique de premier ordre, modélisée par la relation suivante : Qe : Quantité de phénobarbital libérée par unité de surface en fonction du temps, Q15 = Quantité de phénobarbital libérée après 15 jours, A1 = Constante sans dimension, x= Variable temps, t1 = Constante de temps. Conclusion : La modélisation de la libération du phénobarbital à partir des matrices permet donc de prédire les quantités précises de phénobarbital qui seront libérées au niveau des sites d’action en fonction du besoin, mais aussi de contrôler sa libération de manière continue.


Auteur(s) : DJIBOUNE A.R., DIOUF L.A.D., MBAYE G.,SY P.M., SOUMBOUNDOU M., NDIAYE A., NDONG B., DIOP O., BATHILY E.A.L.,DIOP M., THIOUNE O., MBODJ M., SECK GASSAM
Année de publication : 2014
Revue : Dakar Med. 2014;59(3) p :202-209
Type : Article
Mise en ligne par : DIARRA Mounibé