Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

DERMOHYPODERMITES BACTERIENNES A DAKAR: RETROSPECTIVE DE 194 CAS SUIVIS EN ME- DECINE INTERNE A LA CLINIQUE MEDICALE II

Introduction : Il existe trois formes de dermohy- podermites et les membres inférieurs prédominent. L’objectif était d’évaluer les aspects épidémiologi- ques, cliniques et évolutifs de la dermohypodermite en milieu hospitalier de médecine interne à Dakar. Patients et méthode : Il s’agit d’une étude rétros- pective incluant tous les patients porteurs de dermo- hypodermite bactérienne hospitalisés entre 2008 et 2012. Résultats : 194 patients étaient inclus, soit une prévalence hospitalière de 4,7%. Le sex-ratio (H/F) était de 0,6 et l’âge moyen de 57,2 ans. Il s’agissait d’une dermohypodermite non nécrosante (71,1%) et nécrosante dans 29,9%. Elle était localisée aux membres inférieurs (94,3%). La porte d’entrée était une plaie surinfectée (34%), un intertrigo (18,5%), un traumatisme (16,4%). Les facteurs de risque étaient dominés par l’obésité (34,5%) et l’insuffisan- ce veineuse ou un lymphœdème (21,6%). Un dia- bète sucré était retrouvé dans 79%. La Pénicilline G était utilisée en première intension dans 81,4%. Le recours au traitement chirurgical était noté dans 25,2%. Des complications étaient retrouvées dans 22,6% (19,5% étaient des diabétiques) et dominées par la myosite (p=0,00001) et l’ostéite (p=0,0005) plus particulièrement dans les formes nécrosantes. Quinze cas de décès étaient notés en rapport avec les formes nécrosantes (p=0,00001). Conclusion : Le diabète est le principal terrain de survenu et un facteur de mauvais pronostic des der- mohypodermites bactériennes admises dans notre service.


Auteur(s) : DIÉDHIOU D*, LÈYE MMM**, TOURÉ M*, BOIRO D*, SOW D*, LÈYE YM***, DIOUF SM*, KA-CISSÉ M*1, NDOUR-MBAYE M*, SARR A*, LÈYE A***, DIOP S.N*.
Pages : 31 - 35
Année de publication : 2013
Revue : Revue Cames Santé
N° de volume : Vol1, N° 1
Type : Article
Mise en ligne par : NDOUR Ndèye Maïmouna