Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

CINETIQUE DE LA GLYCEMIE ET REPONSE CHRONOTROPE AU COURS D’UN EXERCICE INCREMENTAL SUR ERGOGYCLE ET DANS LA PREMIERE HEURE DE RECUPERATION CHEZ DES DIABETIQUES DE TYPE 2

Objectif : faire une analyse descriptive de la glycémie et des paramètres cardio-vasculaires du diabétique de type 2 lors d’un exercice incrémental et à la récupération. Méthode : Sept patients ont participé à l’étude. La glycémie capillaire a été mesurée au repos (GRepos), au maximum de l’effort (GPmax) et dans la 1ère heure de récupération. La fréquence cardiaque (FC) et la pression artérielle (PA) ont été aussi monitorées. Résultats : La glycémie avait significativement chuté à l’arrêt de l’exercice (de 2,13 ± 0,49 g/l à 1,8 ± 0,57 g/l ; p = 0,009). Elle est remontée dès la 5e min post-exercice et ce, jusqu’à la 20e. GRepos et GPmax étaient négativement corrélées avec la FC maximale (FCmax) et ?FC (FCmax - FC de repos). Conclusion : A des puissances maximales modérées, la glycémie du diabétique de type 2 peut chuter significativement sans atteindre le seuil biologique d’hypoglycémie et serait liée au profil de la fréquence cardiaque.


Auteur(s) : BA A., BA F., SECK A., DIAW M., SOW A.K., MBENGUE A., KANE M.O., SAR F.B., SARR M., MANDENGUE S.H., SARR A., NDOUR N.M., DIOP M., FAYE J., SECK D., BA
Année de publication : 2014
Revue : Cinésiologie
Type : Article
Mise en ligne par : NDOUR Ndèye Maïmouna