Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

APPORT DE LA MODÉLISATION PLUIE-DÉBIT POUR LA CONNAISSANCE DE LA RESSOURCE EN EAU : APPLICATION AU HAUT BASSIN DU FLEUVE SÉNÉGAL

Les chroniques de débit du haut bassin du fleuve Sénégal et de sa partie guinéenne sont souvent lacunaires, discontinues, de courte durée, et donc difficilement exploitables pour une analyse hydrologique fiable. L’objectif de ce travail est de simuler puis d’étendre, dans la mesure du possible, les séries hydrologiques en utilisant le modèle pluie-débit, au pas de temps mensuel, GR2M. Dans un premier temps, après avoir calculé les pluies de bassin selon trois méthodes d’interpolation (krigeage, fonction spline et distance inverse pondérée au carré), l’ETP moyenne et la capacité en eau maximale, minimale et moyenne du sol des bassins (ou Water Holding Capacity - WHC), nous avons effectué une analyse de sensibilité du modèle aux données d’entrée pluie et WHC. Ceci a permis de choisir les meilleures combinaisons de données d’entrée par bassin en fonction du critère de Nash-Sutcliffe. Nous avons ensuite procédé au calage et à la validation croisée du modèle avec les données d’entrée choisies afin de déterminer les jeux de paramètres du modèle qui traduisent le mieux la transformation de la pluie en débit. Une fois le jeu de paramètres choisi pour chaque bassin, nous avons appliqué cette version du modèle sur l’ensemble de la série pluviométrique disponible pour simuler les débits. Cette méthodologie a permis de compléter et d’étendre les séries de débits mensuels des bassins versants de Bafing Makana, Dakka Saidou et Sokotoro de 1960 à 2000.


Auteur(s) : Ansoumana BODIAN, Alain DEZETTER et Honoré DACOSTA
Pages : 109-125
Année de publication : 2012
Revue : Climatologie
N° de volume : Vol. 9
Type : Article
Mise en ligne par : DACOSTA Honoré