Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

« Transmission ou communication du savoir dans les cultures de l’oralité : réflexions sur le chant comme mode de transfert de la mémoire sociale »

Dans le sens commun, communiquer, c’est transmettre de l’information, c’est diffuser des idées ou des contenus culturels. Ce qui se vérifie dans bien des situations de la vie de tous les jours. Cependant, il y a d’autres situations où l’acte communicatif ne se laisse pas restituer par le modèle mécaniste des spécialistes des télécommunications, car le récepteur, ignoré par ledit modèle, met en jeu sa personnalité, ses goûts, ses idées, ses passions et superpose au message réellement prononcé un message second constitué de ses réactions explicites et implicites. Pour ces situations, seul un modèle interactif peut répondre aux attentes de l’émetteur et du récepteur. Dans la transmission d’un savoir à la fois multiforme et polysémique comme la mémoire générale des cultures orales, les deux modèles de communication, le modèle mécaniste et le modèle interactif, doivent nécessairement se conjuguer, se compléter. Le présent article se donne comme objectif principal de le démontrer.


Auteur(s) : Momar Cissé
Pages : pp. 277-287
Année de publication : 2011
Revue : Across Disciplinary Boundaries,
N° de volume : n° 2
Type : Article
Mise en ligne par : CISSE Momar