Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Perception et vécu de la césarienne en milieu africain : enquête auprès de 280 patientes.

Objectifs : Apprécier la perception de la césarienne par des femmes africaines, vérifier la qualité des informations fournies par les prestataires, préciser leur vécu de cette intervention et identifier les éventuelles séquelles physiques et psychosociales. Patientes et méthodes : Il s'agissait d'une étude prospective, descriptive et analytique à type d'enquête menée par le biais d'interview ayant concerné 280 patientes césarisées durant la période allant du 1er Février 2010 au 1er Février 2011 au Centre Hospitalier National de Pikine. La saisie et l'analyse des données ont été effectuées grâce au logiciel SPSS 13.0. Résultats : Dans la majorité des cas (76,4%), l'enquête a été réalisée entre 2 et 6 mois après la césarienne. La plupart des patientes (98,6%) déclaraient avoir été informées de l'indication avant l'intervention ; cependant, leur avis n'avait pas été recueilli dans la majorité des cas (77,5%). Dans 88,9% des cas, les patientes regrettaient de n'avoir pu toucher leur enfant juste après la naissance. La majorité des patientes (97,1%) estimait que la césarienne leur avait sauvé la vie, même si certaines (11,4%) éprouvaient un sentiment de déception de n'avoir pu accoucher par voie basse. Concernant les conséquences physiques, les patientes rapportaient essentiellement des douleurs pelviennes (53,9%), un prurit sur la cicatrice (48,9%), une asthénie (22,5%), une dyspareunie (21,8%) et une fatigabilité lors des activités quotidiennes (17,9%). Les craintes des patientes concernant leur avenir obstétrical portaient sur le risque de rupture utérine (25%), le risque d'une autre césarienne (23,1%) et la diminution de leur potentiel génésique. Conclusion : La césarienne est une intervention dont l'utilité n'est plus à démontrer dans la lutte contre la mortalité maternelle et périnatale. Cependant, elle peut avoir certaines conséquences physiques et psycho-sociales qui méritent d'être identifiées et prises en charge.


Auteur(s) : 2. FAYE DIEME ME, DIOUF AA, THIAM M, LO A, MOREIRA PM, DIOUF A, MOREAU JC.
Pages : 13-20.
Année de publication : 2014
Revue : Annales de la SOGGO
N° de volume : Vol. 9
Type : Article
Mise en ligne par : FAYE Marie Edouard