Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Pour une psychiatrie « sénégalaise » : Exemple d’une prise en charge impliquant les modèles psychopathologiques de la maladie mentale au Sénégal

Dans ce cas clinique, nous menons en exergue l'importance qu'est de s'accorder avec le patient en parlant son langage afin d'installer une bonne qualité relationnelle, garante d'une cure réussie. Nous sommes des psychiatres sénégalais formés à travers les outils classiques de psychiatrie classique qui ne laisse que très peu de place à notre culture. Les patients que nous recevons nous déroutent toujours quand ils nous apportent un matériel clinique quasi exclusivement composé d'objets culturels. Cette confusion est souvent à l'origine d'un imbroglio qui fait que le patient termine toujours son parcours chez le thérapeute traditionnel qui a le mandat de « guérisseur » Notre histoire avec Fatoumata s'est faite dans divers endroits et dans le temps. Nous avons ainsi scindé notre matériel en deux temps pour montrer la différence entre la première phase où on ne s'est appesanti que sur la psychiatrie classique et un second où on s'est laissé entrainer sur le terrain techniquement inconnu qu'est la psychiatrie traditionnelle. La différence a été frappante avec l'obtention d'une qualité relationnelle remarquable responsable d'une rémission toute aussi rapide de son symptôme. En conclusion nous pensons que donner plus de place aux représentations culturelles du patient est une perspective à renouer pour que la psychiatrie africaine soit plus proche de sa population et pour que le psychiatre africain même soit mieux à l'aise dans sa pratique où il est souvent obligé de se dissocier pour mieux exercer.


Auteur(s) : CAMARA M, DIOUF ML, NDIAYE NDN, FALL L, THIAM MH
Pages : 60-65
Année de publication : 2015
Revue : Psy cause
N° de volume : 69
Type : Article
Statut Editorial : Psy Cause edition
Mise en ligne par : CAMARA Momar