Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Joking Kinship and Discourse Theory: A critical approach to Language Study

L’article s’interroge sur les nouvelles problématiques soulevées par un objet anthropologique dénommé « parenté à plaisanterie ». La pratique de cette dernière était souvent appréhendée comme une production langagière instable et éphémère. Elle ne pouvait donc faire un objet d’études pour la linguistique. Cependant, force est de constater que l’utilisation du langage dans le discours occupe désormais une place centrale dans le développement des sciences du langage et la communication verbale. En tant que stratégie dynamique d’interaction verbale, la parenté à plaisanterie se place au centre des compromis entre ce que la personne ressent et ce qu’on attend d’elle socialement pour maintenir et sauver la face. Elle devient alors un objet d’études de la linguistique et par conséquent, un apport à l’acte de langage au même titre que le lexique, la morphosyntaxe et la sémantique. C’est l’hypothèse que nous développons dans cette analyse


Auteur(s) : Mamadou CISSE
Pages : 169-194
Année de publication : 2012
Revue : Cour nouveau, Revue Africaine Trimestrielle de Sti'atégie et de Prospectives
Type : Article
Mise en ligne par : CISSE Mamadou