Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Perturbations du vivre ensemble et troubles de l’énonciation : la dénomination «Québécois de souche» dans des débats télévisuels d’inclusion

Après avoir posé l’idée que les débats télévisuels d’inclusion sur les identités et la diversité donnent la mesure des changements sociaux qui se produisent et s’installent dans la polémique en charriant nos idées reçues, nos prêt-à-penser, nos préjugés et nos louvoiements dans le « politically correct» et expliqué comment les animateurs de ces débats mettent en scène un «savoir social» sur le «vivre ensemble» et tentent, souvent dans l’imprécision, de le faire saisir en prenant en charge les «différences» existantes et les tensions sur ces « différences », nous avons travaillé sur un débat télévisé pour penser les articulations entre troubles de l’énonciation et perturbations du vivre ensemble. La suite de l’article repose sur trois axes. En premier lieu, nous avons rappelé le malaise social et les évènements politiques qui précèdent et alimentent cette émission. En second lieu, nous avons précisé la notion de « débat télévisuel d’inclusion ». Enfin, une fois campée ces données sociopolitiques et théoriques, nous avons procédé à une analyse de corpus basée sur une recension et une interprétation des tensions et des résolutions de ces débats télévisés d’inclusion (acquiescement, reniement, évitement, réajustement, déplacement, prolongement…). Ce travail a permis de dévoiler la manière dont la dénomination ethnique « Québécois de souche » fonde tension et événement discursif, c’est-à-dire provoque une circulation discursive polémique et révèle conjointement des troubles du dire et du vivre ensemble au Québec.


Auteur(s) : Mouhamed Abdallah Ly et Khadiyatoullah Fall
Année de publication : 2012
Revue : Récits collectifs et nouvelles écritures visuelles
Type : Article
Statut Editorial : Chapitre d'ouvrage
Mise en ligne par : LY Mouhamed Abdallah