Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

QUALITE DE VIE APRES UN ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL AU SENEGAL: A PROPOS DE 50 CAS

Introduction L'accident vasculaire cérébral (AVC) constitue une cause majeure de mortalité et de handicap chez les survivants. La qualité de vie dépend de la nature du handicap et de sa perception par le patient, son entourage et la communauté. Objectif Notre objectif était d'évaluer le handicap après un AVC et d'apprécier son retentissement sur la qualité de vie des patients victimes. Patients et Méthodes Nous avons mené une étude prospective, longitudinale de février 2008 à mai 2009, à la clinique neurologique de FANN. Les patients étaient vus à la phase initiale de l'AVC et 6 mois après et soumis à un questionnaire comportant plusieurs items relatifs à la nature de l'accident vasculaire cérébral, le vécu psychoaffectif et socioprofessionnel, l'index de Barthel a été utilisé chez tous les malades. Résultats Nous avons colligé 50 patients âgés de 15 à 82 ans, avec une sex-ratio de 1,27. L'accident était ischémique dans 70%, hémorragique dans 30% des cas. 66% des patients avaient un index de Barthel entre (60-100), 6% étaient entre (0-20). Le score était meilleur chez les jeunes (15ans-34ans) qui avait tous un index entre (60-100). Par ailleurs 50% des patients de la tranche supérieure à 75ans étaient dans l'intervalle (60-100). Les AVCH avaient des Meilleurs résultats avec 73,3% à un index entre (60-100). seul 12% ont été réinsérés, sur le plan professionnel. 54,05%, n'ont pas noté de changement dans leur vie conjugale. Sur le plan familial, 56% ne notaient aucun changement.


Auteur(s) : DADAH Samy Mohamed Lemine, BASSE Anna Modji, SENE Marième Soda, BA El Hadji Makhtar, SECK Lala Bouna, SY Abdoul Bocar, DIAGNE Side Ngor, NDIAYE Mousta
Pages : 24-29
Année de publication : 2013
Revue : African Journal of Neurological Sciences
N° de volume : Vol. 32, No 2
Type : Article
Mise en ligne par : BASSE Anna Modji