Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Utilisation en période pré chirurgicale de la plaque palatine chez le nourrisson présentant une fente labio-maxillo-palatine

Introduction : Les fentes labio-alvéolo-palatines sont les dysmorphoses congénitales communes les plus répandues dans la population générale dont la prise en charge thérapeutique de la naissance à la fin de l'adolescence est multidisciplinaire. L'objectif de cette étude était de décrire la prise en charge des fentes labio-maxillo-palatines en période néonatale et préchirurgicale, par des plaques palatines passives chez des nourrissons sénégalais. Matériel et méthode : Il s'agit d'une étude transversale descriptive qui a eu lieu à Dakar au Centre Hospitalier National d'Enfants Albert Royer de Fann. Elle a porté sur des enfants présentant des fentes maxillo-faciales n'ayant pas encore été opérés. Des plaques palatines passives ont été confectionnées pour chaque patient après une prise d'empreinte avec un élastomère de haute viscosité qui a été par la suite rebasé par un élastomère de basse viscosité. Résultats : Au total, 20 cas ont été colligés. Il s'agit d'enfants âgés de 15 jours à 9 mois avec 12 filles et 8 garçons. Ils étaient nourris au sein ou à l'aide d'un biberon contenant soit du lait maternel, soit une préparation commerciale utilisée alternativement. L'état général des enfants était satisfaisant chez 15 patients mais 3 enfants présentaient une malnutrition. Une rhinite était retrouvée chez tous les enfants, de même que des fausses routes ou des fuites nasales au cours de l'allaitement notées. Les fentes étaient plus fréquentes chez les filles avec une topographie variable : labiale, labio-maxillaire, labio-maxillo-palatine unilatérale/bilatérale, ou palatine isolée. Le délai moyen de pose de la plaque était d'une semaine. Après la pose, un gain de poids matérialisé sur la courbe de croissance staturo-pondérale a été noté chez tous les enfants. Conclusion : Les plaques palatines passives sont un moyen efficace de temporisation dans l'expectative d'une chirurgie chez les enfants porteurs de fentes labio-maxillo-palatines.


Auteur(s) : FAYE M., DIENG L., SAGNA A., GUEYE M., SECK M.T., FALL P., YAM A.A., FALL I.
Pages : 17-26
Année de publication : 2012
Revue : Dakar Med.
N° de volume : 57 (1)
Type : Article
Mise en ligne par : DIENG Lambane