Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Crises structurelles des organes de régulation en Afrique de l'Ouest: impacts médiatiques, déficits démocratiques. Le cas de la Côte d'Ivoire et du Mali.

Le paysage médiatique africain a connu une évolution rapide, parallèlement aux processus de démocratisation politique. Dans ce contexte, la régulation était nécessaire pour accompagner l’essor médiatique. Quelques décennies après, si les organes de régulation, au prix d’errements plus ou moins contrôlés, se sont bonifiés pour positionner les médias comme des plateformes de veille du processus démocratique, cette maturation normative dévoile des dysfonctionnements structurels qui ne permettent pas d’ancrer les médias au cœur du système démocratique. Alors que le paysage médiatique se densifie, la régulation s’essouffle notamment en période électorale ou en situation de crise. A partir d’un diagnostic documenté des organes de régulation de la Côte d’Ivoire et du Mali, cet article montre les interactions entre la crise des organes de régulation et le déficit démocratique. Un tel diagnostic permet, ensuite, d’analyser certains indicateurs objectifs pour une régulation efficiente et indépendante qui permettent aux médias de jouer un rôle primordial dans la construction de l’espace public et donc, dans l’établissement de conditions propices à l’expression démocratique en Afrique.


Auteur(s) : Mouminy CAMARA
Pages : 81-96
Année de publication : 2015
Revue : Revue africaine de communication
N° de volume : Nouvelle série, n°2
Type : Article
Mise en ligne par : CAMARA Mouminy