Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Les médias et l'instabilité du Mali. L'éditorial, une rhétorique politique en situation de crise

Dans les médias, la crise comme rupture de la normalité sociale ou institutionnelle s’inscrit à la fois dans le langage politique qui structure les institutions et le rapport au pouvoir mais aussi et surtout dans le langage de l’information, qui structure les pratiques de la communication et le rapport au sens. Témoins du conflit armé, les médias maliens s’inscrivent donc nécessairement dans une logique politique et sécuritaire en donnant un sens à son déroulement, à ses acteurs, à ses enjeux et à ses impacts. En la faisant apparaître, dans le discours éditorial, ils lui donnent la consistance d’une argumentation (pronostic, approbation/désapprobation, prescription, évaluation), d’un engagement et, donc finalement de son sens. Il en ressort une rhétorique qui articule la prise de position éditoriale sur la crise et sa signification à des prescriptions ou à des effets dans l’ordre du réel de la sociabilité voire de la politique. L’objectif de cette rhétorique qui oscille entre une éthique de conviction et éthique de responsabilité de l’éditorialiste et, à travers celui-ci le média, est l’élaboration de recommandations ou d’impératifs politiques et institutionnelles en faveur de la démocratie et de la sécurité humaine.


Auteur(s) : Mouminy CAMARA
Pages : 43-63
Année de publication : 2014
Revue : Revue africaine de communication
N° de volume : Nouvelle série, n°1
Type : Article
Mise en ligne par : CAMARA Mouminy