Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Le rôle des institutions dans la performance des recettes fiscales: Une évidence empirique dans les pays de l’UEMOA

Les pays de l’UEMOA ont enregistré des déficits budgétaires persistants et une sur- dépendance vis-à-vis des sources extérieures de financement sur la période 1970-2011, montrant l’importance de la question de la mobilisation des ressources domestiques dans cette zone. Sur cette période, le ratio des recettes fiscales au PIB est trouvé non seulement volatile mais aussi faible dans ces pays qui sont ainsi confrontés à des difficultés persistantes de respecter le critère de convergence lié à un taux de pression fiscale supérieur ou égal à 17% annuellement. Au même moment, la qualité des institutions se détériore dans cette zone. En utilisant une analyse économétrique, cet article trouve que la faible qualité des institutions dans l’UEMOA a contribué à réduire significativement la performance des recettes fiscales dans cette zone. Les institutions ont ainsi joué un rôle important dans la persistante difficulté des pays de l’UEMOA à respecter le critère de convergence lié à la performance des recettes fiscales. L’implication-clé de ces résultats est que de fortes institutions sont cruciales pour une plus grande performance des recettes fiscales. Le renforcement de la qualité des institutions peut aider les pays de l’UEMOA à allouer plus efficacement les recettes fiscales vers le financement de l’investissement domestique.


Auteur(s) : Ameth Saloum Ndiaye
Pages : 78-113
Année de publication : 2014
Revue : Revue Ouest Africaine de Sciences Economiques et de Gestion (ROASEG)
N° de volume : 7(2)
Type : Article
Statut Editorial : Publié
Mise en ligne par : NDIAYE Ameth Saloum