Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Responsabiliser les relais communautaires pour le traitement préventif intermittent saisonnier du paludisme (TPI) au Sénégal : enjeux, modalités, défis

Depuis 2006, le Sénégal a changé sa politique de traitement du paludisme. Il expérimente aussi le traitement préventif intermittent (TPI) saisonnier chez l’enfant, pour proposer sa généralisation. Cet article analyse la faisabilité de cette stratégie, dont l’une des singularités est la responsabilisation des relais communautaires pour son administration. Les résultats issus des recherches qualitatives (entretiens approfondis, observations directes, focus-group) auprès des prestataires (relais) et bénéficiaires (populations) révèlent des décalages dans les mises en actes du TPI saisonnier par les relais communautaires. Cette situation est expliquée par une faible disponibilité de l’information et de la connaissance des recommandations techniques. Elle s’est révélée acceptable par ces acteurs car, elle perçue comme un outil important dans leur stratégie de professionnalisation. Elle contribue à renforcer leurs savoirs expérientiels qui leur permettent de gagner en compétences et en légitimité dans le champ de la santé. Cependant, sa faisabilité à une grande échelle reste encore déterminée par les caractéristiques particulières du monde des relais communautaires (diversité, emploi salarié, conflits, dynamiques de coopératives et autonomisation). Les ambitions de professionnalisation de ces acteurs et leurs revendications d’utilité présagent de dynamiques importantes dans le champ de la lutte contre le paludisme au Sénégal.


Auteur(s) : Faye S.
Pages : 131-148, ISBN 978-2-7246-3219-4
Année de publication : 2012
Revue : Autrepart, Sciences Sociales au Sud
N° de volume : 60
Type : Article
Mise en ligne par : FAYE Sylvain Landry Birane