Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Impact de TYPHA AUSTRALIS (Schum. et Thon.) sur la diversite entomologique dans la zone des « NIAYES (Sénégal) »

Les « Niayes » qui s’étendent le long de la côte atlantique nord du Sénégal se caractérisent par une succession de dunes et de dépressions interdunaires qui sont inondées en permanence ou temporairement. Cet écosystème, dont la richesse de la biodiversité est reconnue, est envahi par des plantes invasives qui perturbent les communautés végétales et animales. Nous étudions dans cet article l’impact d’une plante invasive –Typha australis-sur l’abondance et la diversité entomologique au niveau du site du Technopôle de Dakar (Sénégal) faisant partie de la« Grande Niaye de Pikine ». La méthode du « pit-fall » a été utilisée pour le piégeage des insectes dans une « zone à Typha » et dans une autre « sans Typha ». Treize familles réparties dans 7 ordres ont été recensées dans la « zone sans Typha » contre 12 familles réparties en 6 ordres dans la « zone à Typha ». La répartition permet de montrer d’une part que 5 familles regroupées en 4 ordres se rencontrent exclusivement dans la zone sans Typha contre 4 familles avec 3 ordres dans la zone« à Typha » et d’autre part, lorsque les familles sont indépendamment dans l’une ou l’autre zone, exceptée pour les notonectidés, les effectifs apparaissent plus importants dans la zone « sans Typha ». Dès lors, les moyennes des effectifs restent plus élevées dans la zone sans plante invasive. Nous pouvons donc affirmer que Typha australis, plante invasive, a un impact négatif, sur la diversité entomologique et sur les effectifs des familles des insectes


Auteur(s) : Kane Ibrahima, Diouf Ndiaye Ibrahima, Akpo Léonard Elie
Année de publication : 2014
Revue : ScienceLib
N° de volume : Vol. 6 N° 140410
Type : Article
Mise en ligne par : KANE Ibrahima