Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Evaluation de la qualité de vie des patients sénégalais atteints de maladie parodontale.

Les maladies parodontales sont des infections bactériennes qui affectent et détruisent les tissus de soutien de la dent. Les méthodes traditionnelles de mesure de la santé parodontale utilisent essentiellement des indices cliniques et se focalisent sur la présence ou l’absence de pathologie, omettant toute information sur le bien-être oral des patients. L’objectif de cette étude était d’évaluer la qualité de vie de patients atteints de maladie parodontale. Deux cent huit adultes sénégalais ont répondu à un questionnaire de qualité de vie après un examen parodontal. La qualité de vie liée à la santé orale a été mesurée en utilisant un questionnaire conçu à partir du Geriatric Oral Health Assessment Index (GOHAI) et du Oral Health Impact Profile (OHIP). Cinq domaines ont été étudiés (limitation fonctionnelle, incapacité sociale handicap, santé perçue, douleurs/inconfort). Les résultats ont montré que 63% des adultes avaient une mauvaise qualité de vie en rapport avec leur maladie parodontale. Le score moyen global de qualité de vie était de 90 points et les scores moyens des différents domaines concernaient par ordre décroissant l’incapacité sociale (32,5±1,5 points), la limitation fonctionnelle (28,7± 4,4 points), les douleurs/inconfort (28,5±1,1 points), la santé perçue (10,9±0,6 points) et le handicap (7,7± 0,4 points). L’analyse univariée a montré des corrélations significatives entre les scores moyens des différents domaines et 4 variables dont l’âge ; l’indice d’inflammation (IG), l’indice de saignement au sondage (BOP) et la perte d’attache clinique (PAC)). Parmi ces variables, l’analyse discriminante type régression linéaire multiple n’en a retenu que 3. En fonction du nombre de domaines touchés, il s’agit du saignement au sondage lié à 2 domaines (incapacité sociale p=0,043 ; santé perçue p=0,025) et de la PAC liée à 1 domaine (limitation fonctionnelle, p=0,026) et de l’âge lié à 3 domaines (limitation fonctionnelle p=0,006 ; incapacité sociale p=0,015), handicap p=0,023), douleurs physiques/ inconfort p=0,01).


Auteur(s) : SECK-DIALLO A, DIOUF A, BENOIST H.M, KHARBOUCHE I, SEMBENE M, DIALLO P.D.
Pages : 289-297
Année de publication : 2014
Revue : Journal de Parodontologie & d’Implantologie Orale
N° de volume : 33(4)
Type : Article
Statut Editorial : Trimestriel
Mise en ligne par : SECK Adam Awa Marie