Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Le bàkku ou l’épique dans l’arène de la lutte en milieu wolof

L’épopée est souvent considérée comme un genre majeur de la littérature orale. Cet article, en convoquant les interférences génériques, montre à la fois les origines et les survivances de ce grand genre. Elle (l’épopée) naît effectivement des professions de foi qui ont cours pendant la veillée d’armes. Cette pratique est littéralement reprise par la poésie gymnique des lutteurs wolof appelée bàkku « auto-louange, autoglorification, auto-panégyrique avec comme points focaux la généalogie et le palmarès. On peut déduire à la suite que le passé est un argument qui donne droit à la parole dans certaines assemblées solennelles, comme la lutte, sport national du Sénégal.


Auteur(s) : 1.KEITA, Abdoulaye
Pages : pp.211-229
Année de publication : 2010
Revue : Annales de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (UCAD
Type : Article
Statut Editorial : Annales
Mise en ligne par : KEITA Abdoulaye