Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Femmes africaines et accès à la formation et au système moderne de communication: Peut-on affirmer que l'accès à la formation et au système moderne de communication peut améliorer la réussite des femmes transformatrices des produits agroalimentaires ?

L’article traduit les résultats d’une enquête sur la problématique de l’accès à la formation et au système moderne de communication (Internet, téléphone portable...) des femmes transformatrices de produits agroalimentaires. L’objectif principal de cette étude est de vérifier si l’accès à la formation et au système moderne de communication peut améliorer la réussite des femmes précitées. Pour vérifier l’hypothèse, l’étude a été menée auprès de femmes de la sous région 5Burkina Faso, Mali, Sénégal) évoluant dans le secteur de l’agroalimentaire. L’étude s’appuie sur deux approches complémentaires : une approche conceptuelle et une approche qualitative. L’enquête qualitative a été réalisée lors de la Foire Internationale de l’Agriculture et des Ressources Animales (FIARA) organisée à Dakar et qui a enregistré la présence de femmes venant de différents pays de la sous région (Burkina Faso, Mali, Sénégal). Les résultats montrent que les femmes transformatrices rencontrent des difficultés majeures en ce qui concerne l’entreprenariat. Cela s’explique par le manque de formation adéquate et d’accès à un système fiable de communication comme le téléphone portable ou Internet. Pour s’informer, les femmes utilisent le plus souvent comme système de communication le « bouche à l’oreille ». Selon l’étude, si la ressource monétaire est encore considérée comme un levier indispensable pour la diminution de la pauvreté, la majorité des personnes interrogées ne semblent pas comprendre que la formation et la communication soient des éléments importants dans le combat contre celle-ci.


Auteur(s) : Maty Dia
Pages : 69
Année de publication : 2012
Revue : Echos du formateur
N° de volume : 01
Type : Article
Statut Editorial : Revue en Sciences de l'Education
Mise en ligne par : DIA Maty