Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Expansion urbaine et mutations rurales. Quelles stratégies de résilience pour un équilibre des relations des relations Ville campagne. Exemples de Mbour et Malicounda

Créée en 1926, la commune de Mbour connait une croissance spatiale et démographique spectaculaire. Né d’un groupe de campements de pêcheurs, elle a connu restructuration urbaine profonde et s’étend, actuellement, sur une trentaine de quartiers et sous quartiers. En plus des changements globaux affectant toutes les villes littorales ouest africaines cette forte concentration de population rend la ville de plus en plus vulnérable et pose des problèmes d’aménagement du territoire qui exigent des solutions de même nature. L’occupation de l’espace est aussi marquée par les relations ville campagne mais également par la proximité de la station balnéaire de Saly, dynamique également influencée par la variabilité climatique avec ses impacts apparents dans les quartiers périphériques et ceux situés en bordure de mer. Les mutations socio-spatiales de la ville de Mbour et sa périphérie sont soutenues par des activités économiques (pêche, tourisme) qui malgré leurs différentes contraintes commandent le développement. Cette communication s’intégrant dans le cadre de notre thèse contribue à la connaissance des étapes de l’expansion de Mbour et ses facteurs inhérents, ses implications en zone rurale mitoyenne et permet, enfin de dégager des perspectives pour une résilience des territoires en vue d’un équilibre des relations villes campagnes dans un contexte de changement climatique.


Auteur(s) : Diatou Thiaw
Pages : pp 215-227
Année de publication : 2018
Revue : recomposition des espaces urbain et périurbain face aux changements climatiques en Afrique de l’Ouest IRD/L(harmattan
Type : Article
Mise en ligne par : THIAW Diatou