Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Stratégie de gestion du traitement antiagrégant plaquettaire chez un patient porteur de 2 stents coronaires devant bénéficier d’une discectomie lombaire.

Dans nos régions, les patients porteurs de stents coronaires sont peu nombreux du fait de leur coût très onéreux. La prise en charge anesthésique de ces patients est tout aussi rare. Nous rapportons le cas d’un patient de 63 ans aux antécédents d’infarctus du myocarde et porteur de deux stents coronaires pharmacoactifs ayant bénéficié d’une discectomie pour une hernie discale lombaire. L’aspirine avait été substituée durant 7 jours par de l’énoxaparine à la dose de 100 UI AntiXa/kg/12h qui avait été arrêtée 24 heures avant le geste chirurgical. Le traitement antiagrégant plaquettaire avait été réintroduit à J1 postopératoire. Les suites postopératoires avaient été simples. Les suggestions des sociétés savantes actuellement disponibles sont loin de résoudre tous les problèmes liés à la stratégie de gestion du traitement antiagrégant plaquettaire en période péri-opératoire chez ces patients porteurs de stents coronaires. La conduite à tenir se fera au cas par cas en présence de l’ensemble des médecins intervenants.


Auteur(s) : BAH MD, FALL ML, TRAORE MM, LEYE PA, NDIAYE PI, BEYE MD, BA MC, KANE O, DIOUF E.
Pages : 48-50
Année de publication : 2015
Revue : Rev. Afr. Anesth. Med. Urg.
N° de volume : 20 (3)
Type : Article
Mise en ligne par : DIOUF Elisabeth