Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Facteurs de récidives des hématomes sous-duraux : expérience dakaroise

Introduction Notre objectif est de répertorier les cas de récidives dans le service de neurochirurgie et de déterminer les facteurs de risque associé à la récidive dans notre contexte. Matériel et méthodes Nous avons effectué une étude rétrospective pendant de janvier 2010 à décembre 2014 dans le service de neurochirurgie du CHU de Fann. Au total, 193 patients ont présenté un HSDC parmi lesquels 18 récidives répertoriées. Résultats La fréquence des récidives est de 9 %. La tranche d’âge la plus représentée était celle de 66–75 ans (n = 8) avec une moyenne d’âge de 73,5 ans et des extrêmes allant de 58 ans à 93 ans. Le sexe masculin prédominait (72 %) avec un sexe ratio de 2,6. Le tableau clinique initial était dominé par les troubles moteurs avec 94,4 suivis des céphalées qui ont été retrouvées chez 61,1 % des patients, des troubles de la conscience (38,9 %), des troubles du langage (22,2 %), de l’atteinte des nerfs crâniens, plus précisément la paralysie faciale (11,1 %) et les troubles du comportement (5,6 %). La tomodensitométrie cérébrale a confirmé le diagnostic chez tous nos patients. La localisation unilatérale était prédominante avec 50 % à gauche et 27,78 % à droite. L’hématome sous-dural chronique a été bilatéral chez 22,22 % des patients. L’aspect était homogène dans 44,4 % et hétérogène dans 55,6 %. Conclusion Au plan statistique, l’âge supérieur ou égal à 91 ans (p = 0,047), le type d’anesthésie notamment générale (valeur de p = 0,002) étaient associés à la survenue de récidive dans notre contexte.


Auteur(s) : M..C.BaM.ThioubM.Ndour MbayeA.B.ThiamN.NdoyeC.Emassi Tchameu
Pages : 227
Année de publication : 2018
Revue : NEUROCHIRURGIE
N° de volume : Vol 64,Issue 3
Type : Article
Mise en ligne par : NDOYE Ndaraw