Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Le syndrome HELLP : profil clinique et prise en charge a? Dakar.

Objectifs : Etudier le profil clinique, la prise en charge et le pronostic du syndrome HELLP au Centre Hospitalier National de Pikine. Patientes et me?thodes : Il s’agissait d’une e?tude re?trospective, descriptive concernant des patientes hospitalise?es au Centre Hospitalier National de Pikine durant la pe?riode du 1er Janvier 2009 au 31 De?cembre 2012. Etaient incluses dans l’e?tude, toutes patientes ayant pre?sente? un syndrome HELLP a? partir de 20 semaines d’ame?norrhe?e ou dans le post-partum. Les donne?es e?taient saisies sur le logiciel Microsoft Office Excel 2010. L’analyse e?tait faite gra?ce au logiciel Epi Info version 7. Pour e?tudier l’influence de certains facteurs pronostiques, nous avons utilise? la comparaison des proportions et le test du Chi 2 avec un seuil de signification a? 0,05. Re?sultats : la pre?valence du syndrome HELLP e?tait 0,68%. Le profil du syndrome HELLP e?tait celui d’une femme jeune (28,7 ans en moyenne) avec une faible parite?, pre?sentant une HTA au cours de la grossesse, admise au troisie?me trimestre en urgence pour une e?clampsie (52%) ou un he?matome re?troplacentaire (16%). Les re?sultats des analyses biologiques montraient une ane?mie normochrome normocytaire dans 87% des cas, une thrombope?nie et une e?le?vation des enzymes he?patiques chez toutes nos patientes. La ce?sarienne e?tait re?alise?e dans 83% des cas. Une corticothe?rapie a? vise?e maternelle avec l’hydrocortisone e?tait effectue?e dans 64%. Un traitement pre?ventif et curatif de l'e?clampsie avec du sulfate de magne?sium e?tait administre? dans tous les cas. L’e?volution e?tait favorable dans 68% des cas avec un retour des parame?tres biologiques a? la normale dans un de?lai moyen de 6 jours en moyenne. Une insuffisance re?nale e?tait retrouve?e dans 28% des cas. La le?talite? e?tait de 8,7% et la mortalite? pe?rinatale de 38,9%. Conclusion: Notre e?tude retrouve une association quasi- constante entre le syndrome HELLP et les autres complications de la pre?e?clampsie telles que l’e?clampsie et l’he?matome re?troplacentaire.


Auteur(s) : Diouf A A1, Mbodji A1, Diallo M1, Gue?ye M1, Aidara N K1, Coulbary A S2, Moreau J C3, Diouf A1
Pages : 13-18
Année de publication : 2017
Revue : Revue Africaine de Médecine Interne
N° de volume : 4
Type : Article
Mise en ligne par : DIOUF Abdoul Aziz