Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

LA PRATIQUE DE LA LUTTE AVEC FRAPPE AU SÉNÉGAL: UN ESPACE SOCIAL DE CONFLIT OU DE CONSTRUCTION D’IDENTITÉ

Notre article scientifique traite la problématique de la pratique de la lutte avec frappe au Sénégal. L’objectif de cet article est de montrer si la lutte avec frappe constitue un espace social de construction d’identité (valeurs, rites et symboles) ou de conflit (violence, confrontation et déviance). Car, il faut noter qu’au Sénégal, on est passé de la lutte traditionnelle simple à la lutte avec frappe. Cette dernière est fortement implantée à Dakar (capitale et centre urbain), générant des ressources financières importantes avec un règlement à respecter. Afin de mieux cerner le phénomène en question, nous avons non seulement mis l’accent sur des méthodes qualitatives d’observation, de description, d’entretiens semi-directifs et surtout d’analyses documentaires mais aussi les méthodes quantitatives avec comme outil de collecte le questionnaire. À travers cette méthodologie, nous avons obtenu des résultats opératoires montrant que la lutte avec frappe au Sénégal est un espace de social de conflit et non de construction d’identité. Autrement dit, l’analyse des données qualitatives et quantitatives montre la primauté de la dimension conflictuelle dans la lutte avec frappe au Sénégal. Cela est dû non seulement à l’injection de la manne financière mais aussi à la concurrence déloyale entre les différentes écuries de lutte.


Auteur(s) : Ousmane BA - Amadou Anna SEYE - Patrick Danty Diompy
Pages : 97 - 104
Année de publication : 2019
Revue : JOURNAL de la RECHERCHE SCIENTIFIQUE de l'UNIVERSITÉ DE LOMÉ
N° de volume : 21
Type : Article
Mise en ligne par : SEYE Amadou Anna