Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Dynamique d’occupation du sol dans les zones humides urbanisées de Dakar (Sénégal) de 1942 à 2014

L’étude est une analyse de la dynamique spatiale de l’occupation du sol des zones humides (Niayes) de Dakar de 1942 à 2014 par l’utilisation d’outils de la géomatique. Nous avons exploité les photographies aériennes des années 1942, 1966 et 1978 et les images satellitaires des années 2003 et 2014 pour une cartographie de l’occupation du sol. Les résultats d’analyse montrent que la grande sécheresse des années 1970 a modifié l’hydrologie des Niayes et entraîné une régression des zones inondables. La surface de ces dernières varie de 35,84 % en 1942 à 5,44 % en 2003. À partir de 2003, l’urbanisation accrue de la zone a réduit progressivement la superficie qui était occupée par les Niayes bien que l’eau ait progressé de 9,25 % en 2014. À cette date, le bâti prédominait à 37,27 % dans la zone au détriment des surfaces nues, de l’eau et surtout de la végétation. La densification du réseau routier constitue le principal facteur de fragmentation des Niayes et la principale porte d’entrée à leur occupation.


Auteur(s) : 45. Diop A., Sambou H., Diop C., Ntiranyibagira E., DACOSTA H., Sambou B.
Pages : 1-34
Année de publication : 2018
Revue : VertigO - la revue électronique en sciences de l'environnement
N° de volume : Volume 18 numéro 1 | mai 2018
Type : Article
Mise en ligne par : DACOSTA Honoré