Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

« La renaissance africaine dans la pensée et la poésie de Léopold S. Senghor »

La renaissance africaine est un vœu obsessionnel pour Senghor. Aussi le poète-président s’ingénue-t-il à tracer la voie indiquée pour son avènement. Et cette trajectoire se dessine ainsi : dépasser, mais non oublier, les grandes tragédies de l’Homme noir ; restaurer la conscience historique commune falsifiée et manipulée ; investir les valeurs ancestrales pour bâtir la nouvelle Afrique. Quoique basée sur un devoir de restauration de la conscience collective historique et portée par une revendication de toutes les spécificités culturelles du patrimoine partagé, la conception senghorienne de renaissance de l’Afrique ne se déconnecte pas de l’essence même de la pensée de Senghor. Enraciné et ouvert à la fois, le Nègre nouveau devrait absolument faire la symbiose œcuménique des apports de tous les peuples de la terre. C’est dire que la renaissance africaine que propose Senghor n’est ni narcissisme culturel ni repli identitaire.


Auteur(s) : Denis Assane DIOUF
Pages : 83-107
Année de publication : 2016
Revue : Éthiopiques. Revue négro-africaine de Littérature, philosophie et art
N° de volume : 97
Type : Article
Mise en ligne par : DIOUF Denis Assane