Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

« Interactions entre les secteurs formel et informel et implications sur le marché du travail : évidence en Afrique francophone

L’objectif de cet article est d’analyser les interactions entre les secteurs formel et informel du point de vue de la concurrence et de la sous-traitance et leurs implications sur le marché du travail et la productivité en Afrique francophone. Pour ce faire, un modèle logit de sous-traitance ou de concurrence a été testé. Les données d’enquêtes réalisées en 2015 dans les villes de Cotonou et Dakar, Ouagadougou, Libreville, Douala et Yaoundé ont été utilisées à ce propos. Nos résultats ont montré que certains secteurs sont caractérisés par la concurrence entre les entreprises formelles et informelles, tandis que d'autres comportent des relations commerciales et d'externalisation, mais principalement pour le marketing plutôt que la production. Par ailleurs, les interactions positives entre le formel et l’informel, en termes de commerce et de sous-traitance, sont observées seulement dans certains cas caractérisés par un faible niveau de technologie et d’organisation tels que le commerce, certains services et le BTP. Dans le domaine des NTIC et dans les cas où on a besoin de plus de capital humain, d’innovation ou d’organisation, la sous-traitance est quasi inexistante. Enfin, le papier recommande, une amélioration du cadre réglementaire de travail pour favoriser la sous-traitance.


Auteur(s) : Fatou Gueye
Pages : 1-27
Année de publication : 2018
Revue : Annales de l’Université de Lomé
N° de volume : XII
Type : Article
Mise en ligne par : GUEYE Fatou