Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

"La Fraternité linguistique entre la langue Russe, les autres langues slaves et celles non-slaves

Dans cet article, nous avons mis l’accent sur les liens qui existent entre la langue russe et les autres langues slaves ainsi que celles non slaves. C’est d’ailleurs ce qu’implique le terme « fraternité linguistique ». En général, les langues vivent d’emprunt venant d’autres langues de la même famille ou d’une famille totalement différente. C’est le cas de la langue russe avec d’autres langues sœurs comme l’ukrainien, le biélorusse ou le bulgare. Nous n’avons pas manqué de souligner qu’il existe de même d’autres donneurs de familles tout à fait différentes. C’est le cas des langues d’Europe du Nord comme la langue turque mais aussi celle caucasienne. L’Anglais, le Français et les autres langues modernes d’Europe de l’Ouest sont aussi des donneurs très importants. En définitive, les langues slaves comme la langue russe n’échappent pas aux emprunts. Mieux, elle devient de plus en plus dépendante des langues non slaves.


Auteur(s) : Ousseynou Tall
Pages : 33 à 37
Année de publication : 2018
Revue : Journal scientifique "Globus" SaintPetersbourg
N° de volume : 36
Type : Article
Mise en ligne par : TALL Ousseynou