Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

L’apport de l’écriture dans le combat politique des Noirs aux XIXe et XXe siècles : du panafricanisme à la négritude

Le panafricanisme, tout comme la négritude, est né de la volonté de sortir les peuples noirs de la misérable situation de soumission, de sujétion, bref d’opprimés. Cette lutte ne s’exprimera pas uniquement dans le champ politique ; la résistance s’incarnera à travers l’écriture. La question essentielle est de savoir si l’écrit a été déterminant ou pas dans ce combat. Il fallait faire face à l’agression quels qu’en soient les moyens et le plus efficace et redoutable qui ait été trouvé semble être l’écriture. Il fallait, pour les uns, utiliser les armes miraculeuses du maître pour le combattre, pour les autres, il fallait les utiliser pour lui montrer qu’il a eu tort dans ses jugements portés sur les Noirs. Dans tous les cas, quelle que soit la motivation de ces écrits, nous sommes obligés de constater que cet engament par l’écriture a donné naissance à la littérature négro-africaine.


Auteur(s) : Moussa SAMBA
Pages : 13-33
Année de publication : 2019
Revue : Legs et Littérature
N° de volume : 2 numéro 14
Type : Article
Mise en ligne par : SAMBA Moussa