Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

l'abolition de la peine capitale entre droit et charia

L’abolition de la peine capitale heurte la conscience collective de beaucoup de musulmans. Elle serait un déni de l’autorité chariatique. Elle ne devrait pas être donc discutée d’autant plus qu’elle constitue une loi de Dieu selon les croyances et les certitudes chez les musulmans. De plus en plus, des voies autorisées soulèvent le débat au sein des communautés islamiques et scientifiques autour de cette problématique. Le caractère religieux, voire idéologique, de la question l’oppose aux dynamiques politiques et juridiques dans les sociétés. Pourtant une analyse objective de la Révélation dans son historicité permettrait de tenir un rapport dialectique entre elle et les dynamiques proactives sociétales et juridiques. L’universel islamique humanisant et pacifiant pourrait ouvrir les perspectives de la légitimation de l’abolition de la peine capitale selon la charia. Le caractère non injonctif et non contraignant de certaines dispositions du Coran ne met-t-il pas les hommes face à leur responsabilité ? Cet article tente de discuter cette hypothèse, en fonction de l’historicité de la norme chariatique, voire islamique en rapport avec le droit. Il propose une lecture critique de l’argumentaire tiré du Coran en faveur de cette peine.


Auteur(s) : Rachid ID Yassine
Année de publication : 2019
Revue : les sociétés africaines à l'épreuve du religieux contemporain
Type : Livre
Statut Editorial : ouvrage collectif
Mise en ligne par : KHOUMA Seydou