Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Séroprévalence de la toxoplasmose chez les femmes enceintes au CHU Le Dantec de Dakar de 2011 à 2014

La toxoplasmose est une parasitose bénigne due à Toxoplasma gondii. Cependant, elle peut être sévère chez l’immunodéprimé ou chez le fœtus après une transmission congénitale. Toutefois ces complications peuvent être évitées par des moyens de prévention dont la clé repose sur la détermination de la séro- logie toxoplasmique chez la femme enceinte. L’objectif de cette étude est de déterminer la séropréva- lence de la toxoplasmose chez les femmes enceintes venues au laboratoire de parasitologie- mycologie du CHU Aristide Le Dantec de Dakar de 2011 à 2014. Un total de 341 femmes enceintes d’âge compris entre 19 et 49 ans avec une moyenne d’âge de 26 ans a été reçu au laboratoire pour un sérodiagnostic de la toxoplasmose. La technique immuno-enzymatique en phase solide (EIA) a été uti- lisée pour la détermination du titre en anticorps IgM et IgG. Une sérologie positive a été trouvée chez 157 femmes enceintes représentant une prévalence de 46,03%. Trois profils immunologiques ont été retrouvés : IgG+/IgM+, IgG-/IgM+ et IgG+/IgM-respectivement chez 12 femmes enceintes (3,52%), chez 18 femmes enceintes (4,98%) et chez 128 femmes enceintes (37,54%). Ceci justifie une amélio- ration du dépistage sérologique et de son suivi afin de prévenir les formes graves chez le fœtus et chez l’enfant.


Auteur(s) : I.M Ndiaye, K. Diongue, M.C Seck, M. Ndiaye, Y.D Ndiaye, A. Mbaye, M.S Yade, B. Diéye, A.S Badiane, D. Ndiaye
Pages : 515-521
Année de publication : 2016
Revue : Médecine d’Afrique Noire
N° de volume : vol 63 N°9
Type : Article
Mise en ligne par : SECK Mame Cheikh