Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Stratifications sociales en Afrique ancienne : performances et stagnations

A l’instar de toutes les sociétés humaines, celles africaines ont leurs propres organisations sociales. Parmi celles-ci, nous avons les castes qui sont, pour certains, une absurdité qu’il faut abandonner sans chercher à les comprendre. Pourtant, celles-ci peuvent nous éclairer sur le fonctionnement de notre société et son évolution. C’est pourquoi nous nous sommes fixé comme objectif dans cet article de rechercher l’origine des castes afin d’en comprendre les fondements. La méthode que nous avons choisie pour parvenir à notre dessein est l’étude, à partir des écrits d’Hérodote et d’autres auteurs classiques, des stratifications sociales en Egypte ancienne et leur comparaison à celles de certaines ethnies africaines modernes. Ainsi nous sommes parvenus au résultat que les castes sont une stratification sociale établie sur la base des activités professionnelles, des métiers. C’est en Egypte ancienne qu’elles vont se professionnaliser et s’hériter. Au fil du temps, la religion et la loi vont intervenir dans le système des castes pour y introduire l’endogamie, la hiérarchie et le mépris tels que nous l’observons, aujourd’hui, chez certaines ethnies africaines.


Auteur(s) : Benjamin Diouf
Pages : pp. 199 -213
Année de publication : 2019
Revue : FOLOFOLO Revue des sciences humaines et des civilisations africaines
N° de volume : Décembre 2019
Type : Article
Mise en ligne par : DIOUF Benjamin