Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

La problématique de la formation des instituteurs de Bakel en éducation physique et sportive

Les directives institutionnelles en faveur de la pratique de l’enseignement de l’éducation physique et sportive, le constat des manquements dans sa pratique et la non maitrise des réalités socio-culturelles par les instituteurs nous a poussé à poser la question de la formation des maitres dans cette discipline. En fait, l’indexation de la formation initiale met à nu le manque d’expertise des formateurs qui sont pour l’essentiel des inspecteurs de l’éducation et de la formation. Ils ne sont évidemment pas des spécialistes en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS) ; ce qui implique la méconnaissance des caractéristiques physiques et sociologiques des écoliers (6 à 13 ans). Seuls les souvenirs de pratiques de l’hébertisme et du PCME (Procédé de Compétitions Multiples par Equipes) et d’anciens documents didactiques exposant les étapes de la leçon servent de guidelines aux formateurs et aux examinateurs au CAP (Certificat d’Aptitude Pédagogique) où la pratique de l’EPS est obligatoire. Les disciplines fondamentales auxquelles les formateurs et les formés devraient au moins être initiés sont l’anatomie, la physiologie, la biomécanique générales et les caractéristiques physiques et différentiées des élèves de l’école élémentaire en fonction des âges pour une pratique sociologiquement acceptée et physiquement adaptée de l’éducation physique et sportive.


Auteur(s) : Souleymane Diallo
Pages : pp. 10 à 22
Année de publication : 2019
Revue : LIENSNouvelle Série
N° de volume : N° 27, Volume 1
Type : Article
Statut Editorial : Sciences de l'Education, sciences humaines
Mise en ligne par : DIALLO Souleymane