Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

« Le Sénégal dans la praxis de la globalisation : Croissance et défis à l’ère postindustrielle (1968-2012)

Cet article étudie l’expansion économique sénégalaise depuis 1968. On peut constater en regardant dans le rétroviseur de l’histoire, que le Tiers-Monde fut considéré et étudié sous l’angle d’une « non-personne » qui subit les approches d’ordre idéologique et politique. La délimitation pays pauvres-pays nantis, constitua et constitue encore, une véritable barrière psychologique qui caractérisa ce que fut le monde pendant la période de la guerre froide. Cette configuration qui fragilise le continent n’épargne pas le Sénégal, pays inséré dans une économie mondialisée. Autrement dit, à partir du paysage historique et macroéconomique, il s’agit de rendre clair l’aspect de la dimension productive que dégage la longue trajectoire de ce territoire d’Afrique occidentale au XXe- XXIe siècle. Il est question de saisir la vitesse de l’interconnexion de l’économie mondiale et de ses différents espaces productifs. Celle-ci incite les États comme le Sénégal, à plus d’adaptation à un nouvel ordre conceptuel qui balise sur le terrain la voie d’une politique plus pertinente répondant ainsi à la nature et l’ampleur des crises.


Auteur(s) : Daouda DIOP
Pages : pp. 73-88.
Année de publication : 2019
Revue : in Godo Godo, Revue d’histoire, d’art et d’archéologie africains
N° de volume : 32
Type : Article
Mise en ligne par : DIOP Daouda