Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

« Économie, intégration sous - régionale et réforme musulmane en Sénégambie : l’exemple de Cenaba Kajoor sous l’influence des shurafa baydaan (1549-1868) »

Cet article tente d’établir dans la longue durée, le parallélisme entre la propagation de l’islam en Sénégambie et l’évolution des réseaux commerciaux qui mettent en relation les territoires avec le milieu des négoces. En partant du Kajoor, cette étude soutient et démontre que l’identité musulmane confrérique a promu, au-delà du brassage culturel et des guerres religieuses, une grande mobilité des populations et une reconfiguration profonde des espaces économiques. L’adoption de l’islam est ainsi, potentiellement porteuse d’une sorte de « need of achievement », fondement de l’éthique islamique du travail nécessaire pour l’équilibre de la vie individuelle et sociale. Ce dynamisme est rendu possible, dans la deuxième moitié du XIXe siècle, grâce à l’emprise des nouveaux marchés installés à l’instar de ceux de Saint-Louis , véritables pôles d’attraction, suite à l’introduction de la culture arachidière.


Auteur(s) : Daouda DIOP
Pages : pp.73-93.
Année de publication : 2019
Revue : in Revue Sénégalaise d’histoire de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar
N° de volume : 9
Type : Article
Mise en ligne par : DIOP Daouda