Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Histoplasmose cutanée africaine à Histoplasma capsulatum var duboisii associée à un cancer primitif du foie

L’histoplasmose africaine est une mycose profonde rare due à Histoplasma capsulatum var duboisii et rencontrée en Afrique subsaharienne particulièrement en Afrique de l’Ouest et du Centre. Nous rapportons un cas particulier par sa survenue sur terrain de lymphopénie TCD4 idiopathique en association à un cancer primitif du foie. Il s’agissait d’un patient âgé de 45 ans, qui présentait des lésions diffuses et polymorphes faites de papules, de nodules nécrotiques par endroit, de gommes. Son état général était conservé et il ne présentait ni adénopathies périphériques palpables, ni douleurs osseuses, ni hépatomégalie. Le diagnostic d’histoplasmose africaine était retenu par examen mycologique et anatomopathologique du prélèvement cutané. Le bilan biologique a mis en évidence une lymphopénie TCD4 à 83/mm3, un syndrome de cholestase hépatique biologique non cytolytique. La sérologie de l’hépatite virale B était positive et les sérologies HIV et HTLV négatives. Il a reçu de l’Itraconazole orale à la dose de 200 mg/jour avec une bonne évolution des lésions cutanées. Le scanner abdomino-pelvien fait tardivement montrait une volumineuse masse hépatique droite suspecte de carcinome hépatocellulaire. Le malade est décédé 3 mois après l’admission dans un contexte de carcinome hépatocellulaire métastatique.


Auteur(s) : Seck NB, Diatta BA, Dillo S, Diadie S, Ndiaye M, Diallo M, Niang SO.
Pages : 282-286
Année de publication : 2019
Revue : Médecine d'Afrique Noire
N° de volume : 6605
Type : Article
Mise en ligne par : DIATTA Boubacar Ahy