Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Facteurs déterminant le retard de consultation des patients affectés par la carie Dentaire à Ouagadougou : enquête au centre municipal de santé bucco-Dentaire.

La carie dentaire affecte de nombreuses personnes dans les pays les moins avancés mais sa prise en charge est souvent tardive. Cette étude avait pour objectif de connaître les causes de consultations tardives des cas de carie dentaire au Centre Municipal de Santé Bucco-Dentaire (CMSBD) de Ouagadougou. Il s’agissait d’une étude transversale à visée descriptive. La population d’étude était constituée des patients consultant pour carie dentaire au CMSBD de Ouagadougou et/ou leurs accompagnateurs. L’enquête s’est déroulée du 01 février au 28 février 2017 sous forme d’entretien individuel. Les données ont été recueillies et traitées à l’aide d’une fiche confectionnée avec le logiciel EPI info. L’enquête a concerné 217 patients dont la majorité (90%) résidait dans un secteur urbain et 10% en milieu rural. L’âge moyen était de 35 ans avec des extrêmes de 15 à 75 ans. Le sexe féminin prédominait (55,1%). Les résultats ont montré que les facteurs culturels et économiques étaient les principaux facteurs limitant la consultation précoce des cas de carie dentaire. Les populations dans la plupart des cas attendent souvent les phases de complications de la maladie avant de solliciter les soins. Il apparaît évident que l’un des défis majeurs qui se posent au personnel de santé est de trouver les voies et moyens pour amener les populations à minimiser le retard de consultation dans les cabinets dentaires. Pour se faire, une forte implication des pouvoirs publics s’impose pour réduire les pesanteurs culturelles et aider à la prise en charge financière.


Auteur(s) : Kaboré WAD, Niang SO, Seck A, Millogo M, Fall M, Faye B.
Pages : 35-45
Année de publication : 2017
Revue : Rev. Iv. Odonto-Stomatol
N° de volume : Vol. 19, n°2
Type : Article
Mise en ligne par : FAYE Babacar