Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Dire, montrer l'extrême du terrorisme. L'iconographie des attentats de Paris et de Bruxelles à la Une de la presse européenne.

Quotidiens, hebdomadaires de la presse européenne nous ont montré et remontré des images des attentats du 13 novembre 2015 à Paris ou du 22 mars 2016 à Bruxelles et leurs conséquences. La presse quotidienne, les magazines veulent faire participer le public au choc traumatique, en garder une trace, servir de témoignage, de lieu d’archivage mémoriel, rendre compte de l’émotion avant toute analyse et toute mise à distance. Notre étude se donne pour objectif d’observer la manière dont les médias ont construit à la Une le discours et les images des attentats dans ces deux pays et les jours qui suivirent. Elle s’intéresse davantage aux contenus des images montrées à la Une des quotidiens et à leurs effets. Elle interroge la spécificité du traitement médiatique de l’événement terroriste en France ou en Belgique au regard d'autres pratiques médiatiques, notamment européennes. Nous avons fait le choix de nous intéresser à l’iconographie mais aussi à une étude des titres qui accompagnent l’illustration puisque ces deux éléments de la Une révèlent un choix éditorial, un parti pris de la part de la rédaction. Les résultats obtenus laissent entrevoir que ces attentats terroristes et leur lot de victimes semblent de plus en plus perpétrés pour leur valeur iconique et médiatique.


Auteur(s) : Mouminy CAMARA
Année de publication : 2018
Revue : Sciences et Techniques du Langage. Revue du Centre de Linguistique Appliquée de Dakar
N° de volume : 14
Type : Article
Mise en ligne par : CAMARA Mouminy