Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Réhabilitation orale après résection interruptrice de la mandibule en Oncologie Pédiatrique. A propos d'un cas de fibromatose mandibulaire.

Introduction : La fibromatose agressive de la mandibule est une tumeur fibreuse bénigne mais très infiltrante avec un haut potentiel de récidive. La chirurgie, son principal traitement, est très mutilante. Elle impose souvent une résection interruptrice de la mandibule justifiant une reconstruction immédiate ou différée. Observation : Nous rapportons le cas d’une jeune patiente de 9 ans atteinte d’une fibromatose de la fosse ptérygo-maxillaire droite confirmée histologiquement. Elle a subi comme traitement au même âge une résection interruptrice de la mandibule suivie d’une greffe libre de péroné. Discussion : La fibromatose agressive mandibulaire est rare. La chirurgie radicale a un retentissement important sur la croissance faciale chez l’enfant. La réhabilitaion orale, devenue nécessaire, met en œuvre des techniques sophistiquées, appliquées souvent dans des conditions difficiles. Pour notre choix du type de réhabilitation, la reconstitution mandibulaire par greffe de péroné ne semble pas être une une contre indication à l'implantologie.


Auteur(s) : Aïssatou Tamba Fall; Jean-Pierre Margainaud; Bernard Borowski.
Pages : 111-115
Année de publication : 2016
Revue : REVUE FRANCOPHONE D'ODONTOLOGIE PEDIATRIQUE
N° de volume : N°3, Vol. 11
Type : Article
Mise en ligne par : TAMBA Aïssatou