Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la communication

1. Diatta C.D., Guèye M., Akpo L.E. (2016). Diversité, distribution du savoir et ethnotaxonomie des plantes médicinales utilisées par les Bainounk de Djibonker (Sénégal). ,

Au Sénégal, les Bainounk dont la variante de Djibonker est aujourd’hui classée parmi les langues menacées selon School of Oriental and African Studies (SOAS). En plus, ils vivent dans un écosystème de plus en plus fragilisé. Ainsi, au regard de toutes ces menaces et de la nécessiter de sauvegarder ces savoirs, nous avons choisi de mener cette étude. Elle a été menée le cadre d’un projet de recherche qui comportait trois volets : Plante, Poterie et Population (3P) pour une documentation du Bainounk. A l’aide d’outils participatifs comme les entretiens ouverts semi-structurés, les observations directes et les discussions informelles ou occasionnelles nous avons recueilli les savoirs sur les plantes médicinales. Pour leurs besoins thérapeutiques, les Bainounk de Djibonker utilisent une flore riche de 107 espèces distribuées dans 99 genres eux-mêmes répartis dans 48 familles. L’indice de fidélité, qui permet d’évaluer le niveau de popularité d’une espèce dans une catégorie d’usages donnée,


Date de debut : 21 April 2016
Date de fin : 22 April 2016
Lieu : Fès, Maroc.
Type : Colloque
Mise en ligne par : GUEYE Mathieu